Le yoga iyengar: idéal pour les 50 ans et plus

Ce type de yoga fait ponctuellement appel à des accessoires pour aider le corps à se maintenir dans une posture. Découverte d’une discipline assez peu connue en Suisse romande.

Le chemin qui mène à la paix intérieure peut être jonché… de supports divers et variés! Le yoga Iyengar fait en effet ponctuellement appel à des sangles, des blocs en bois, des couvertures, des chaises ou encore des cordes. Comme son nom l’indique, on le doit à B.K.S. Iyengar.

 

Touché dans sa santé (tuberculose, etc.) durant sa jeunesse, cet Indien s’est aidé au début d’accessoires pour faciliter la réalisation des 200 postures du yoga classique. « Ces instruments adoucissent la pratique du yoga, tout en permettant un alignement correct du corps, explique Ingrid Balles, professeure certifiée qui enseigne entre Lausanne et Genève.

 

Ainsi, quelqu’un qui a des problèmes de nuque ne réalisera pas les positions sur la tête, mais sera suspendu à l’envers à l’aide de cordes, ce qui lui permettra quand même de tirer les bénéfices de cette posture.

 

Pour un dos raide, on se servira d’une chaise pour pouvoir se positionner à angle droit et travailler en douceur la colonne et les jambes dans une sorte de demi-posture.

 

Et si une personne assise en tailleur ne parvient pas à avoir les genoux à hauteur de hanches, on lui placera des couvertures ou un bloc en bois sous les fessiers. « On ne peut pas se détendre si l’on doit lutter contre son corps. Les accessoires représentent des outils d’apprentissage dans l’exploration des capacités de chacun et servent aussi à travailler graduellement des zones spécifiques. En outre, notre méthode permet de rester plus longtemps dans les postures, et donc de développer davantage le ressenti. »

 

De fait, le yoga Iyengar est particulièrement bien adapté aux débutants et aux personnes de plus de 50 ans. Elle évoque le cas d’une de ses élèves : « Il y a 11 ans, une dame de 71 ans a commencé mes cours. Aujourd’hui, ses enfants me demandent ce que j’ai fait avec elle, tant elle a gagné en souplesse ! »

Trouver un bon professeur

Le yoga Iyengar demeure encore confidentiel. « Cette branche du yoga existe en Suisse depuis les années 1990, note Ingrid Balles, qui rappelle que le maître B.K.S. Iyengar était venu à Gstaad en 1962 pour le festival de musique classique, invité par Yehudi Menuhin, fervent adepte du yoga Iyengar. Les profs certifiés sont arrivés en Romandie plus tardivement qu’en Suisse alémanique, et continuent à se faire rares. Cette discipline souffre aussi de l’apparition depuis environ 5 ans de personnes non qualifiées qui proposent des cours. Pour trouver un bon enseignant, je conseille au public de se renseigner sur son passé – il faut au moins 8 ans d’expérience – et d’en essayer plusieurs si nécessaire. »    

   

Frédéric Rein 

  1. Découvrez diverses posture de yoga Iyengar dans notre galerie photos ci-desssus
  2. Une liste de tous les professeurs certifiés de yoga Iyengar sur http://iyengar.ch/fr/lehrer-2/

 

Les avantages du yoga Iyengar

  • Donne la possibilité aux personnes ayant des problèmes de nuque ou de dos de bénéficier quand même des postures spécifiques.
  • Augmente le temps des postures, donc le ressenti et les bénéfices aussi.
  • Permet un apprentissage en douceur et progressif de certaines postures.

 

0 Commentaire

Pour commenter