Comment se faire une adresse mail gratuite

Cette question peut être considérée comme basique par certains, mais interpelle ou bloque de nouveaux internautes encore intimidés par le numérique.

C’est bon, vous avez enfin votre ordinateur. Désormais, vous pouvez surfer allégrement sur internet, stocker vos précieuses photos de vacances, écouter de la musique, voire regarder des émissions de télévision. Mais voilà qu’on vous parle de messagerie électronique et qu’on vous conseille de vous créer une adresse mail.

 

Pour quoi faire, vous demandez-vous? Parce que c’est pratique pour échanger avec la famille et les amis, avec la possibilité de joindre à vos courriels des photos, par exemple. Sympa donc, mais aussi parce que vous pourrez poser des questions à de nombreux organismes, faire des achats en ligne, les firmes réclament, la plupart du temps, votre adresse, voire vous rendre sur des sites de petites annonces et converser avec un vendeur ou un acquéreur. Dans la « série tout fout le camp », ils sont aussi nombreux à envoyer leurs vœux de fin d’année par e-mail plutôt que par courrier classique. C’est moins chaleureux, mais plus rapide et gratuit.

 

Comment faire? Toute la difficulté consiste à choisir un opérateur qui vous offre non seulement la gratuité mais encore la sécurité souhaitée. L’offre est pléthorique, mais… Spécialiste en matière de sécurité informatique chez Novixia SA, Evelyne Pintado, prévient: «Il n’y a pas de réponse toute faite. Il faut examiner la qualité du service offert, la capacité de stockage, la sécurité, la confidentialité et les clauses d’utilisation. Il faut savoir que certaines boîtes vont jusqu’à scanner des e-mails privés pour revendre les informations à des sociétés de commerce qui s’en serviront à des fins publicitaires.» Il est vrai que les sociétés fournissant des messageries gratuites doivent bien se financer.

 

Attention paranos! Les plus paranos se méfieront aussi des géants comme Google, Yahoo ou Outlook qui sont américains. Rien ne garantit donc que des organismes officiels de l’Oncle Sam ne fouineront pas dans votre messagerie. Cela dit, vous n’avez sans doute rien à cacher. Si vous tenez absolument à faire local, vous pouvez toujours regarder l’offre de votre opérateur téléphonique. Si vous êtes un client de Swisscom, par exemple, vous avez droit à une adresse de messagerie gratuite en utilisant bluewin.ch.

 

Mais, de fait, Evelyne Pintado insiste: «Le plus important, c’est de lire attentivement les clauses d’utilisation, c’est fastidieux et peu le font, mais c’est capital.» Ne serait-ce que pour vous garantir un filtre contre les spams, autrement dit cette publicité intrusive.

 

Une fois votre choix fait, pas de panique, le reste n’est plus qu’une formalité. Allez sur le site de l’opérateur, cliquez sur mail et rspectez la marche à suivre d’une simplicité enfantine. Attention au choix du mot de passe si vous ne voulez pas être piraté un jour ou l’autre. Evitez donc les «123 456» ou «password» (mot de passe en français) qui sont parmi les plus utilisés de par le monde!

 

Jean-Marc Rapaz

Quelques fournisseurs de courriels

VIDEO – Comment créer une adresse email, sur Google?

0 Commentaire

Pour commenter