Le Conseil fédéral veut relever contrôle médical pour les conducteurs à 75 ans

photo: © Wollodja Jentsch

Actuellement, les conducteurs de plus 70 ans doivent passer un contrôle médical tous les deux ans. Le Conseil Fédéral veut repousser l’âge du premier contrôle à 75 ans. Mais avec des mesures d'accompagnement.

Le Conseil fédéral est favorable à la proposition de la CCT-N – la commission des transports du Conseil National – de ne soumettre à l’avenir les seniors titulaires d’un permis de conduire à un examen bisannuel relevant de la médecine du trafic qu’à partir de 75 ans, et non plus dès 70 ans comme c’est le cas aujourd’hui. Il préconise cependant des mesures d’information et de sensibilisation, afin d’éviter que le report du premier contrôle médical n’ait des effets néfastes sur la sécurité routière.

 

Par exemple, un courrier pourrait être envoyé dès 70 ans pour que les seniors continuent de s’interroger sur leur aptitude à faire face aux exigences croissantes de la circulation routière.

 

Pour le Conseil Férédal, le relèvement à 75 ans de la limite d’âge doit permettre de responsabiliser davantage les conducteurs âgés et de tenir compte des progrès technologiques. Aujourd’hui, de plus en plus de véhicules sont munis de systèmes d’assistance qui facilitent une conduite sûre. Ces dispositifs n’existaient pas lorsque les seniors ont appris à conduire, raison pour laquelle le Conseil Fédéral estime que les aînés doivent être encouragés à se familiariser avec leur utilisation et à profiter de leurs avantages.

La révision de la loi sur la circulation routière devrait entrer en vigueur au plus tôt au second trimestre 2019.

 

comm./ B.S.

0 Commentaire

Pour commenter