Des BD à mettre sous le sapin | generations-plus.ch

Des BD à mettre sous le sapin

photo DR

Les lecteurs sont gâtés en cette fin d’année avec quelques très jolies réalisations dans des styles très différents.

Petit, mais déjà plus rapide que son ombre

D’accord, c’est un produit dérivé et généralement ça n’annonce pas grand-chose de bon. Sauf que là – avouons-le – nous avons eu du plaisir à découvrir l’enfance du héros solitaire, le cow-boy qui tire plus vite que son ombre. Des gags sympas qui respectent l’esprit des albums de Lucky Luke et, en bonus, la naissance de Jolly Jumper, que demander de plus?

 

Suivez la flèche, Kid Lucky, Editions Lucky comics

 


Oui, Madame aussi jouera l’exploratrice

Une bien jolie balade que celle d’Emma, jolie jeune femme dont le fiancé s’est égaré lors d’une expédition en Laponie. Poétesse à ses heures et contre l’avis d’une société anglaise assez macho des années 1920, elle se décide à jouer aussi les aventurières pour retrouver son homme. Elle ira évidemment de surprise en surprise.

 

Emma G.Wildford, Editions Noctambule

 


Le médecin fou du Far West

Un cycle s’achève pour le croque-mort le plus célèbre de l’Ouest. Avec son colt et son vautour, toujours aidé par Lin, Jonas Crow poursuit le Dr Quint, sorte de Mengele de l’époque qui a de surcroît pris en otage la jolie Rose. Au bout du compte, les cadavres s’empilent, mais le médecin fou sera mis hors d’état de nuire. Et notre héros se retrouvera bien seul. En résumé, un superbe western, dur, sans concession où il n’est guère question d’amour et de petites fleurs.

 

L’ombre d’Hippocrate, Undertaker, Editions Dargaud

 


Quand y a plus de thé…

Très sympa cette idée d’un monde miroir à la terre où la charmante et décomplexée Fourmille Gratule enquête pour savoir qui vole le thé dans ce Londres régi par les Preshauns. Des adorables bestioles qui se transforment toutefois en monstres lorsqu’elles sont en manque d’infusions. Fourmille va se donner à fond pour résoudre le mystère.

 

Swinging London, Ekhö, Editions Soleil

 


Un Médicis peut en cacher un autre

Ah, les Médicis. Derrière l’image publique se cachaient de sombres desseins et les dirigeants successifs de Florence ont redoublé de traîtrise, de manigances et de cruauté pour arriver à leurs fins. Ainsi, Cosme 1er a habilement manœuvré, faisant croire qu’il n’était qu’un jeune homme sans volonté, facile à manipuler. Porté au pouvoir par ses ennemis politiques, il a alors montré son vrai visage.

 

Cosme 1er, des miettes au festin, Editions Soleil

 


Et si la guerre du Golfe n’avait pas eu lieu?

Toujours intéressante, cette série Jour J qui réinvente l’histoire en changeant les événements. Imaginez, la guerre du Golfe n’a pas eu lieu, Saddam a été déposé par les Irakiens et Bagdad est devenu un haut lieu du tourisme mondial. Sauf que derrière cette carte postale, Ben Laden et Al-Qaïda restent actifs. Heureusement, deux hommes se battent pour sauver le monde.

 

Le prince des ténèbres, Jour J, Editions Delcourt

 


Café éthique, mais patrons…

Une nouvelle série aux accents de polar qui se déroule dans le monde du café et du commerce équitable. Enfin, c’est ce que croit Albane qui a quitté l’univers de la parfumerie afin de réaliser de nouveaux assemblages pour une clientèle exigeante. Son patron joue avec la bourse pour s’enrichir et les producteurs trinquent.

 

Alto Plano, Editions Delcourt

 


Quel homme cet Hercule!

Allez, on mélange joyeusement la mythologie grecque, on secoue et on obtient une Atalante survitaminée chez les amazones. Toutes sont évidemment sexy à souhait, mais il faudra bien un Hercule et sa massue pour résister aux affreux envahisseurs. Restera à notre héros la mission la plus difficile, se faire pardonner par la Reine à qui il a dérobé son plus précieux bien quelques années plus tôt. Sympa.

 

Les hordes de Sargon, Atalante, Editions Soleil

J.-M.R.

0 Commentaire

Pour commenter